Charb Ezdaf, pour la mariée à Sétif

Charb Ezdaf, pour la mariée à Sétif


Cet habit traditionnel, très prisé par les femmes dans la capitale des Hauts-plateaux, demeure, malgré sa cherté, un élément essentiel du trousseau de la jeune mariée à Sétif et ses environs.

Il s’agit avant tout d’un Binouar, cet habit intemporel qui a fini par s’identifier à la sétifienne « bon teint » et dont la notoriété, toujours associée aux Hauts-Plateaux, est désormais établie aux quatre coins de l’Algérie. C’est une robe fleurie, sans manches, atteignant les chevilles et légèrement échancrée au niveau de la poitrine pour laisser admirer les bijoux qui ornent le cou. Pourquoi Binouar ? Les avis sont assez divergents. D’aucuns prétendent que le mot est issu du terme « peignoir », ce vêtement d’intérieur ample, non ajusté, porté par les européennes qui l’auraient « importé » à Sétif à la fin du XIXe siècle.

D’autres, plus nombreux, auxquels se rallie l’écrivain sétifien, Omar Mokhtar Chaâlal, le terme provient de l’expression arabe « avec des fleurs » (Bi ennouar). Il s’agit, sans doute là, de la véritable explication du mot Binouar, d’autant que les fleurs sont un élément, ou plutôt « l’élément » incontournable, l’essence de ce bel habit. Le Charb ezdaf n’est, en réalité, qu’une variété du Binouar, un phénomène de mode, sauf qu’il s’agit-là d’une vogue née, il y a plusieurs décennies, de l’imagination, semble-t-il, des marchands de tissus originaires du M’zab et qui ne sont jamais à court de trouvailles pour appâter la clientèle féminine, surtout la plus fortunée. L’appellation Charb ezdaf ne doit, cependant, rien à ces marchands qui se sont contentés de mettre sur le marché une étoffe riche, légère, fleurie, bien sûr et tissée au moyen de la plus fine des soies.

Cet habit est marqué notamment, par la finesse de sa broderie faite de dessins imageant toutes sortes de fleurs, roses, marguerites et autres tulipes, et par ses couleurs claires et variées, même si l’orange et le rouge vif sont plus fréquents. A l’instar de la gandoura passementée des constantinoises, du seroual brodé des algéroises ou du karako qui sied aux tlemcéniennes, Charb ezdaf, est devenu l’habit de fête par excellence des sétifiennes. Reste cette appellation de Charb ezdaf à la consonance plutôt bizarre, même pour les sétifiens de souche.

Ammi Abdallah, un commerçant spécialisé de la rue Ben-boulaïd où foisonnent les boutiques de tissu, donne ce qui s’apparente à l’explication la plus plausible. Il soutient que le nom provient simplement de Zdif , ou terre noire en ancien berbère, terme qui a donné son nom à la capitale des Hauts-Plateaux. Passionné par son métier, Ammi Abdallah met en garde contre les imitations de cet habit et donne une profusion de « tuyaux infaillibles » pour ne pas se faire abuser. Le vrai Charb ezdaf, dit-il, est reconnaissable par ses grandes fleurs brodées en soie pure. « Les petites fleurs, généralement faites d’un tissu synthétique, sont une preuve d’imitation », prévient-il.


Source : APS
2140 lectures
staifiya94 , Le 26/06/2014 à 00h47 :

Charb ezdaf cest vrai la hrossa setifienne le met ds sont trousseau mais actuellement les modele ne sont pas forcement fleuri ol ya des model qui ressemble a la blousa orabaise et plus annees passent et plus les tenues sont plus chic. Personnelement je suis pas accro de la tenue setifienne bien que ce soit mes racines. Je prefere les caftan karakou.

Dans la même rubrique

Mariage à la mode Zianide
Le mariage targui
Le mariage de Kate & William : L'union de l'année
Une femme avale sa bague de fiançailles cachée dans un milk-shake
L'écart d'âge entre les époux réduit l'espérance de vie des femmes

+ d'articles de la même rubrique

Forum couple : En ce moment ...
quand on décide de divorcer
je supçonne mon mari d'avoir une copine
Rupture, témoigner pour m'aider à passer autre chose
Le niveau d'étude et les intérêts communs : critères fondamentaux?
Dois-je accepter sa demande de divorce ou non ?!
Un message pour votre mari ou fiancée
Idées pour cadeau d'anniversaire personnalisé pour mon mari
Vous, votre moitié et les applications


Les articles les plus lus !
Décryptons la jalousie ...
Boostez votre libido...
Les aliments aphrodisiaques : des aliments les plus classiques aux plus inattendus
Rkia Ait Blal en Algérie au salon du mariage d'Oran
La communication dans un couple
Préparation du trousseau de la mariée
Lettre à mon époux...
De précieux conseils pour séduire un homme!


FIL D'ACTU couple DES DZIRIYATNAUTES :
lysounette a réagi à l'article suivant :
cendrillon a réagi à l'article suivant :
Dziriya a réagi à l'article suivant :
sayal a réagi à l'article suivant :
Luna3107 a réagi à l'article suivant :

LE MEILLEUR POUR LA FEMME ALGÉRIENNE facebook instagram twiter pinterest b_google.png
Magazine leader des sites féminins algériens en ligne depuis 2005. Magazine féminin Dziriya.net est également un site communautaire et participatif.



| DZIRIYA.NET | MODE | BEAUTE | CUISINE | COUPLE | MAMAN | SOCIÉTÉ | LIFESTYLE | FORUMS | PHOTOS | Cuisine du Ramadan | Forum arabe

De nombreux services sont mis à votre disposition. Sur Dziriya.net vous pouvez participer aux sondages, donner votre avis sur les duels, visionner les albums photos de la rédaction ou encore les diaporamas de la communauté, vous tester avec nos tests & quizz, être au courant des sorties, soirées, expos sur l'agenda des dziriyatnautes, choisir un prénom arabe ou berbere pour votre enfant, surveiller votre ligne avec notre tableau des calories...

Aussi, Dziriya.net donne la possibilité à ses membres de contribuer à son contenu. Ainsi, chaque membre peut : Créer un diaporama contributif | Envoyer une recette | Proposer un article | Proposer un sondage | Proposer un duel | Participer à l'agenda des dziriyatnautes pour partager des bons plans ou marquer un évènement. | Participer au forum

Copyright 2004-2015, tous droits réservés | Contact | Qui sommes-nous ? | Charte de respect des données des utilisateurs |