"Paris Métropolitan Light's" : Le défilé itinérant de Zino Touafek


©

Le créateur algérois, installé à Paris depuis peu, a créé la surprise le 5 juillet dernier au premier jour de la semaine de la Haute-Couture parisienne avec un défilé itinérant qui n'a pas manqué de faire le buzz sur les réseaux sociaux !

Le styliste a souhaité présenté sa collection couture-à-porter automne-hiver 2015-2016 "Paris Métropolitan Light's" de façon innovante en l'exposant aux yeux des passants et des photographes qui avaient l’incroyable chance de la croiser.

Les mannequins ont flâné à travers différents lieux parisiens mythiques ou grand public. Le métro (Champs Élysées-Clemenceau et Georges V), le musée du Louvre, l'Hôtel de Ville ou encore le Mac Do composaient l'itinéraire du staff Zino Touafek, itinéraire qui s'est terminé en apothéose au Palais Brogniart, à l'endroit même où la maison de couture Versace présentait sa collection Couture. L'équipe a d'ailleurs reçu les honneurs du personnel de la maison de couture italienne.

Sa collection couture-à-porter est une façon pour l'artiste de rendre hommage à la mode de rue qui ne cesse d'inspirer les plus grands créateurs. Zino nous plonge dans son inconscient à travers ses créations, en donnant vie à ses aspirations personnelles. « Couture à Porter », est un éventail d’essence de ce passé, à contre courant des traditions et des idées reçues.

Concernant la création à proprement parlé, "Paris Métropolitan Light's" se positionne dans la même dualité colorimétrique que sa précédente collection "Amazone" - ne manquant pas, ainsi, d'affirmer le style ZINO - même si celle-ci parait plus aérée et moins graphique dans ses coupes. Le Gold et le noir se côtoient, se combinent sans jamais s'amalgamer pour offrir des pièces fines et percutantes. Cette impression de dualité se retrouve également dans le jeu de matières transparentes et rigides (avec une profusion de sequins) pour des pièces audacieuses mais chic !

Voir notre entretien avec Zino Touafek


Dziriya.net - 09/07/15

LES PLUS POPULAIRES DANS LA MÊME RUBRIQUE

N°16 d'Amor Guellil, effluves algéroises en hommage à Coco Chanel
Menouba et sa collection Cirta Julia
Entretien avec Yasmina Chellali





Les commentaires

    1. Oui c'est vraiment plaisant à voir !

      1. dims dims says:

        zinou twafek est mon créateur préféré si seulement il faisait des défilés ici en algérie

        1. Bijouki Bijouki says:

          C'est tout juste magnifique !